Le planchiste Eliot Grondin commence à peine à s’amuser

Le jeune planchiste de Beauce Eliot Grondin s’envole pour l’Europe mercredi pour amorcer son entraînement en vue de la saison de snowboard cross. L’athlète de 17 ans a déjà les yeux rivés sur les Jeux olympiques de Pékin en 2022, après sa participation surprise aux Jeux de Pyeongchang.

Je ne fais que commencer! , lance Grondin, lorsqu’on lui demande s’il s’amuse depuis son passage chez les seniors.

La feuille de route du Beauceron est déjà bien garnie, lui qui a remporté l’argent aux Championnats du monde juniors cet été.

Si l’athlète ne se donnait aucune attente l’an dernier, sa participation aux Olympiques a changé la donne.

L’expérience que les Jeux m’ont donnée, c’est une confiance de plus. Je suis arrivé en Coupe du monde un peu plus confiant, explique-t-il.

Pour la prochaine saison, Eliot Grondin aimerait donc se classer dans le top 20 cumulatif de la Coupe du monde de snowboard cross. Une qualification pour les Championnats du monde ne serait pas trop mal non plus, concède-t-il calmement.

J’aimerais ça faire une finale. On ne sait jamais les surprises qui peuvent arriver.

Lire la suite ici.
Crédit : Radio-Canada