Le jeune planchiste Éliot Grondin aux Olympiques

 Dans Article

Éliot Grondin, planchiste de 16 ans de Sainte-Marie, en Beauce, sera de la délégation canadienne aux Jeux olympiques de Pyeongchang, en Corée du Sud.

Un texte de Jean-Philippe Martin

Sa participation se confirme cinq jours après l’annonce officielle de l’équipe olympique canadienne de surf des neiges pour les prochains JO.

« C’est vraiment cool !, lance Grondin qui prendra part à l’épreuve de snowboard cross le 15 février prochain. Je ne m’attendais pas à ça cette année. Ça va être une belle expérience. »

Le nom d’Éliot Grondin a été ajouté à la liste de la formation canadienne à la suite de la révision par la Fédération internationale de ski (FIS), des quotas d’athlètes attribués à chaque équipe nationale en vue des Jeux olympiques.

Le Japon, les Pays-Bas et la Norvège ont libéré l’unique place qui leur était accordée pour l’épreuve de snowboard cross. Le Canada a hérité d’un de ces laissez-passer. C’est le Beauceron qui en profitera.

« J’ai su il y a deux jours que les chances étaient vraiment bonnes que j’y aille, mais ce n’était pas officiel. J’ai appris par téléphone par le coach de l’équipe nationale, ce matin en me réveillant, que j’avais ma place », raconte Éliot.

« Je pense que je n’ai pas encore vraiment réalisé que je m’en vais là. »

Éliot Grondin, athlète snowboard cross

 

Lire la suite ici.
Crédit : Radio-Canada

Processing...
Thank you! Your subscription has been confirmed. You'll hear from us soon.
Eliot Grondin
inscription à l'infolettre
ErrorHere