Éliot Grondin : « J’ai un peu l’impression d’être dans un rêve »

Le planchiste québécois Eliot Grondin (à droite) a été devancé par l’Espagnol Lucas Eguibar (au centre) et l’Autrichien Alessandro Haemmerle (à gauche) en super-finale.

Le Québécois Éliot Grondin flottait sur un nuage jeudi, et pour cause. Il a décroché la médaille de bronze en snowboardcross aux Championnats du monde de surf des neiges d’Idre Fjäll, en Suède.

« Je n’ai pas encore réalisé ce qui vient de se passer. Je me suis retrouvé en finale contre deux des gars qui étaient mes idoles de jeunesse ; j’ai eu la chance de courir contre eux, et je me suis retrouvé sur le podium avec eux. C’est un peu fou. Je dirais que j’ai un peu l’impression d’être dans un rêve en ce moment », a convenu Grondin en visioconférence.

Grondin, de Saint-Romuald, a concédé la victoire à l’Espagnol Lucas Eguibar en super-finale. L’Autrichien Alessandro Haemmerle a obtenu la médaille d’argent. Deux adversaires qu’il connaît bien.

« Je m’entraîne beaucoup avec les deux gars qui m’ont battu (Eguibar et Haemmerle), et ce sont souvent les gars qu’on retrouve en super-finale. Je suis chanceux de pouvoir m’entraîner avec eux et d’évoluer comme ça », a-t-il confié.

Lire la suite ici.
Crédit :  La presse

Propulsé par : Hebertcommunication.com