Éliot Grondin revient des Olympiques plein de souvenirs

 Dans Article

SNOWBOARDCROSS. Revenu de Pyeongchang vers 23 h dimanche soir, l’Olympien Éliot Grondin de Sainte-Marie-de-Beauce était de retour au Mont-Orignal de Lac-Etchemin dès le lendemain, en préparation des courses Nor-Am qui auront à cet endroit jeudi et vendredi.

S’il ne sait pas encore s’il prendra à l’une des deux courses au programme, le jeune homme de 16 ans avoue qu’il espère y être.

«Je ne connais pas encore ce que seront les plans me concernant. Personnellement, j’aimerais y prendre part, car c’est ma montagne et c’est mon père qui organise la course. En même temps, comme le disait mon coach de l’équipe nationale, je n’ai pas eu beaucoup de repos depuis décembre et ça ne peut pas être mauvais d’avoir une semaine de congé. Cela dépendra comment je me remets du décalage horaire, car je suis encore à l’heure de la Corée, soit demain. Avec mon entraîneur, je vais prendre une décision plus tard cette semaine», a-t-il mentionné.

Invité à revenir sur son expérience olympique, Eliot Grondin avoue qu’il flotte toujours sur un nuage. Pour lui, c’était tout, sauf planifié. «Ils ont nommé l’équipe trois jours avant que je ne reçoive l’appel. À ce moment, je n’étais pas dans la liste et je me disais que ce n’était pas grave, que j’allais me reprendre dans quatre ans. Puis lorsque j’étais à l’aéroport d’Istanbul en Turquie, mon coach m’a appelé pour m’annoncer qu’il y aurait presque assurément une place pour moi. Ça ne s’est confirmé que cinq jours avant notre départ pour les Olympiques. Je ne l’ai réalisé qu’en arrivant là-bas», mentionne la nouvelle fierté du Mont-Orignal.

«Aller aux Olympiques à 16 ans, ça n’arrive pas à tout le monde et j’en suis conscient. C’est aussi ma première saison en Coupe du monde. Ça va assez bien, je pense, et mes résultats s’améliorent peu à peu. Je suis l’un des plus jeunes sur le circuit et les gars ont tous 10 ans de plus que moi en moyenne. C’est le fun et l’expérience que j’emmagasine est importante», poursuit Éliot.

Lire la suite ici.
Crédit : La Voix du Sud

Processing...
Thank you! Your subscription has been confirmed. You'll hear from us soon.
Eliot Grondin
inscription à l'infolettre
ErrorHere